raphaël auquier saison rallye 2008

Programme

Comptes rendus

Copilote

Haspengouw Rally : 1er octobre 2006

Haspengouw Rally

Photo : André Limbourg

[Communiqué de presse]

Raphaël Auquier malchanceux à Landen

"Le moteur se coupe et les espoirs s'envolent…"

La chance ne veut décidément pas sourire pour l'instant à Raphaël Auquier en Ford Fiesta Sporting Trophy. Alors qu'il dominait les débats au Haspengouw Rally, le pilote Doyen Auto a été l'une des nombreuses victimes d'une mauvaise portion de terre.

Haspengouw RallyL'édition 2006 du Haspengouw Rally avait idéalement débuté pour le jeune pilote de Braine-le-Comte. Sur un terrain qu'il découvrait, Rapha terminait la première boucle bien installé à la première place: "Malgré un petit tout-droit, j'occupais en effet la première place. Un peu à notre surprise même puisque nous estimions avoir vraiment beaucoup assuré dans le premier chrono, où nous avons été étonnés de signer le meilleur temps avec dix secondes d'avance. Dès lors, le rythme semblant bon, nous voulions continuer sur le même tempo."

HaspengouwLa deuxième boucle de quatre spéciales débutait beaucoup plus mal puisque dès le premier chrono, un sérieux problème venait contrarier l'équipage: "Dans la très mauvaise portion de terre, nous avons cassé l'amortisseur avant-gauche. Par miracle, il est resté en place. J'ai continué à attaquer malgré tout pour essayer de préserver ma première place ou au moins ne pas concéder trop de temps. Et ça marchait puisque dans le deuxième chrono, nous signons encore le scratch en Fiesta ! Malheureusement, dans la septième spéciale, le boîtier du moteur s'est mis en sécurité, certainement à cause des chocs subis avec l'amortisseur cassé, et le moteur s'est éteint… Il nous a fallu cinq minutes pour le relancer…"

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier ne figureront pas au classement final du Haspengouw Rally: "Quasiment au même endroit, dans la dernière boucle, le tuyau de la pompe à essence a cédé. Et cette fois, ce n'était pas à cause de la terre. Conclusion, un nouvel abandon. Le troisième de la saison pour cause mécanique. Cela dit, la Fiesta Trophy est vraiment la voiture la plus saine que j'ai connue. La preuve, c'est que les sorties de route sont très rares. Et elle reste l'école idéale pour le rallye."

Vincent Marique

Haspengouw Rally : Le titre attribué ce week-end ?

 

[Communiqué de presse Fiesta Trophy]

Ford Fiesta RallyAprès l'Omloop van Vlaanderen, le ford fiesta sporting trophy 2006 reprendra ce week-end la direction des étapes spéciales, à l'occasion du 9e Haspengouw Rally de Landen.

Une épreuve qui en revient à un schéma "1 jour de course" et qui pourrait sacrer le champion de la première édition du ford fiesta sporting trophy belge. Régulier depuis le début de la saison, vainqueur à Tielt et trois fois 2e (Wallonie, Ypres et Omloop), Bert Coene s'est assuré un capital avance qui lui vaut aujourd'hui d'être à 4 points du titre. Autrement dit, l'équivalent d'une modeste 5e position dans le trophée. Si tel est le cas ce week-end, il sera d'ores et déjà champion.

Deuxième, Hein Derynck s'est montré lui aussi extrêmement régulier. Mais pour avoir une chance d'être champion, il lui faudra passer à la vitesse supérieure. La vitesse, Raphaël Auquier et Frederic Verstraete l'ont assurément, mais eux manquent en revanche de réussite... Ils seront sans doute les principaux protagonistes à la victoire à Landen, d'autant que Cédric Clément, rapide lui aussi, sera absent pour cause de mariage. On le retrouvera au Condroz.

Si Marc Deblieck et Michel Tuteleers seront les autres "anciens" au départ, l'épreuve hesbignonne sera aussi l'occasion d'accueillir un nouveau venu. C'est en fait grâce à Timothy Van Parijs que Nikias Priem va se lancer dans le grand bain de cette compétition. Surpris de la qualité de la Fiesta ST au cours de sa participation victorieuse d'Ypres, "Tim" a acheté la voiture, dans le but de la confier à un jeune. Un beau geste qui profite donc à Nikias, dont l'objectif ici sera d'apprendre sa nouvelle monture, en vue du Condroz et de la saison 2007.

Rendez-vous dimanche soir pour tirer les différents enseignements de cette avant dernière épreuve du championnat de Belgique 2006.

source : Ford Rallye Sport press release

Omloop van Vlaanderen : 9 et 10 septembre 2006

Omloop van Vlaanderen

Photo : André Limbourg

[Communiqué de presse]

Raphaël Auquier: "Des meilleurs temps et un incident inédit"

Malgré ses douze meilleurs temps en Ford Fiesta Trophy, ce qui fait de lui le meilleur performer de l'épreuve, Raphaël Auquier a dû se contenter du quatrième rang pour sa première participation à l'Omloop van Vlaanderen. En cause, un incident que le jeune pilote n'avait encore jamais rencontré. C'est l'expérience qui rentre…

Après sa belle victoire au Rallye de Wallonie, suivie d'un abandon sur panne mécanique à Ypres, Raphaël Auquier débarquait à l'Omloop van Vlaanderen avec des ambitions modérées. Sa priorité était de mener une course intelligente: "Sur ce parcours que je découvre et qui est le terrain de jeu de la majorité de mes adversaires, j'espérais terminer sur le podium tout en signant quelques bons chronos, spécialement sur les nouvelles spéciales."

Omloop van VlaanderenDès la deuxième spéciale, le pilote de la Ford Fiesta aux couleurs de Doyen Auto connaissait un incident original: "Dans un virage très lent, l'arrière a glissé contre un petit tas de terre. Dans la ligne droite suivante, j'ai cru avoir crevé tellement la voiture était instable et j'ai roulé au ralenti jusqu'à un carrefour, où je me suis arrêté pour constater que c'était tout simplement de la terre compactée dans la jante… Après avoir dégagé cette terre, nous sommes repartis. Deux minutes s'étaient envolées… Ce genre d'incident ne m'était jamais arrivé. Je m'en souviendrai désormais !"

Par la suite, Raphaël allait s'atteler à signer de bons temps pour remonter au classement du Trophy, ce qu'il faisait avec brio: "Nous étions derniers. Nous terminons quatrièmes. Aucun de nos adversaires n'ayant connu d'incident, il était irréaliste d'espérer récupérer ces deux minutes. Surtout que ce parcours exigeait de l'expérience. Je ne pensais pas qu'il était possible de rencontrer autant de niveaux d'adhérence différents sur un seul rallye. Je pense avoir rapidement pu prendre mes marques et définir les meilleurs points de freinage. Logiquement, la deuxième place était pour moi. J'ai signé le même nombre de meilleurs temps que Frederik Verstraete, le vainqueur, mais il a levé le pied sur la fin."

Finalement quatrième, Raphaël repartait malgré tout de Roulers avec le sentiment du devoir accompli: "Mon rythme était le bon. J'ai aussi apprécié les réactions et les encouragements des responsables de chez Ford. Bert Coene, le leader du Trophy, est venu me féliciter aussi pour mes chronos et il m'a confié qu'il estimait que j'étais le seul qui pouvait encore l'inquiéter. Je sais que ce sera difficile, mais je vais tenter ma chance à Landen et à Huy."

Vincent Marique

Ypres Westhoek Rally : 23 et 24 juin 2006

Rallye de la Haute-Senne

[Communiqué de presse]

De bons chronos. Puis une rotule…

YpresRaphaël Auquier et Laurent Dujacquier découvraient, le week-end passé, l’Ypres Westhoek Rally. Ils y ont signé des chronos plus qu’encourageants avant qu’une rotule les contraigne à l’abandon.

Point d’orgue de la saison belge des rallyes, l’Ypres Westhoek Rally l’était aussi au sein du Ford Fiesta ST Trophy… et dans l’esprit de Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier, quelque peu stressés au moment du départ : « Il s’agit d’une épreuve spécifique, à laquelle nous n’avons jamais participé. Sur un tel terrain, on risque de déguster, d’autant que nous sommes tous les deux grippés ! »

équipagePourtant, la Fiesta « Doyen Auto – Kizz-Me» s’installait d’entrée de jeu en 3e position. Un classement qu’elle allait conserver durant toute la première étape du vendredi et les deux premières spéciales du samedi. Avant qu’un incident mécanique contraigne l’équipage brainois à l’abandon : « Une rotule de suspension a cédé en pleine ligne droite, à environ 150 km/h. Ça a été chaud pour s’arrêter… au frein à main pour ne pas ouvrir complètement le train avant », expliquait Raphaël, à la fois déçu et content de sa prestation : « Ce n’est jamais gai d’arrêter avant l’arrivée. Mais, ce qui me rassure, c’est le fait d’avoir signé de bons chronos dès notre première participation. Bon, oublions Timothy Van Parijs qui est l’excellent pilote qu’on connaît et qui en était à sa 10e participation. Mais nous étions les seuls à pouvoir nous maintenir dans le sillage de Bert Coene, un autre pilote du coin ! »

C’est pourtant sur une note négative que s’est refermé l’épisode yprois : « En effet, un sympathique dépanneur a déclaré qu’il était obligatoire de recourir à ses services pour sortir notre voiture de la spéciale. Un accès était situé à 50 mètres… mais il a emmené l’auto chez lui, me réclamant 300 euros pour la récupérer ! J’ai porté plainte auprès de l’organisateur… »

Dans le Ford Fiesta Sporting Trophy, qui vient de passer le cap de la mi-saison, Raphaël et Laurent conservent toutes leurs chances en pointant en 3e position, à deux unités de la 2e place.

La 4e manche de la saison aura lieu à l’occasion du Circuit des Flandres (Omloop van Vlaanderen) les 9 et 10 septembre prochains.

Frédéric Zielonka

 

 

Site réalisé et administré par Comdesign - communication & design - Charles Blondel Comdesign