raphaël auquier saison rallye 2008

Actualités

26 février 2011 : retour remarqué pour Raphaël Auquier à Landen

Un meilleur temps général et une 6ème place finale

"Heureux de retrouver le plaisir d'attaquer"

Après une année d'abstinence quasi-complète, à l'exception d'une trop brève participation au Rallye d'Ypres 2010, Raphaël Auquier effectuait ce week-end son retour en Championnat de Belgique des Rallyes au volant d'une Mitsubishi Lancer EvoX en provenance des ateliers de Colsoul Rallysport. Malgré un évident manque de rythme, le Brainois a marqué les esprits, terminant l'épreuve en trombe avec notamment un meilleur temps au général devant toutes les WRC et la 6ème place finale.

Landen Raphaël AuquierDisputé dans des conditions très délicates, boue et pluie étant au rendez-vous, le millésime 2011 du Rally van Haspengouw a permis aux meilleurs pilotes de Gr.N de devancer tout à fait à la régulière la majorité des WRC engagées dans cette première épreuve du Championnat de Belgique. Sur un terrain tellement délicat, l'audace et la maîtrise prennent souvent le pas sur la puissance et le matériel.

Faute de temps, c'est sans essais préalables que Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier prenaient le départ du Rally van Haspengouw. Avec une monte pneumatique pour le moins particulière: "Nous avons choisi de nous élancer avec deux pneus Neige à l'arrière et d'en emmener autant avec nous dans le coffre. L'objectif est de limiter la perte de temps dans les deux premières spéciales et de réaliser un bon coup dans Zepperen, une spéciale composée à 80% de terre…"

Ce pari, que n'ont pas osé réaliser les pilotes de WRC, allait s'avérer payant pour Raphaël avec un troisième meilleur temps devant toutes les WRC sauf celle de Tsjoen dans l'ES3. "C'était un bon choix," se réjouissait le pilote. "Sur la boue des deux premiers chronos, il fallait toutefois rester très attentif car notre EvoX est très nerveuse. En fait, elle a tellement évolué depuis mon dernier rallye en Gr.N, au Condroz 2009, que je me suis contenté du set-up dans lequel elle a disputé le dernier Condroz. Malheureusement, nous avons perdu notre quatrième place provisoire au général devant trois WRC et les Super2000 en commettant une petite erreur dans le quatrième chrono."

Lorsque la pluie faisait son apparition, Raphaël ne pouvait maintenir le rythme, en proie à une tenue de route plutôt délicate. L'assistance de fin de boucle permettait de remédier au problème. "Il s'est avéré que notre set-up était beaucoup trop dur pour ces conditions. Notre voiture était sans arrêt en 'drift', ce qui nuit à l'efficacité. Nous avons donc totalement modifié la configuration des suspensions et le comportement de la voiture s'est alors retrouvé transfiguré."
 
Se montrant largement les plus rapides en Gr.N au cours de la dernière boucle, Raphaël et Laurent signaient un meilleur temps ex-aequo dans l'avant-dernière spéciale, au nez et à la barbe de tous les pilotes de WRC. "Une fois qu'elle a été réglée comme je le souhaitais, j'ai pu me régaler sur cette fantastique Mitsubishi Lancer EvoX," confirmait le pilote. "Quand on voit que nous terminons sixièmes à moins d'une minute du troisième, il est évident que l'on peut nourrir quelques regrets sur notre début de course. Je suis néanmoins heureux de ce retour à la compétition après quasiment une année d'absence. Vivement le prochain!"

Haute Senne

10 novembre 2009 : un top 10 pour Raphaël Auquier au Rallye du Condroz !

Et la première place parmi les 30 Mitsubishi engagées

Disputée en grande partie dans des conditions dantesques, l'édition 2009 du Rallye du Condroz a permis à Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier de terminer à une superbe dixième place finale tout en s'emparant du premier accessit en Groupe N. Directement le plus rapide des pilotes Mitsubishi, Raphaël a par ailleurs été le meilleur performer du Gr.N sur l'ensemble du week-end.

Condroz Raphaël AuquierEn rallye, le temps perdu ne se rattrape jamais. Ce constat, Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier ont une nouvelle fois pu le faire. Après trois spéciales, leur retard sur le leader du Gr.N s'élevait à plus d'une minute. A l'arrivée, après avoir signé pas moins de huit meilleurs temps sur quinze spéciales disputées, l'équipage Mitsubishi réalisait une superbe performance en s'emparant de la 10ème place finale, du premier accessit en Gr.N et de la première position parmi les innombrables Mitsubishi engagées à la finale du Championnat de Belgique.

Samedi matin, c'est sur des routes détrempées et couvertes de boue, mais aussi sous un ciel menaçant qui n'allait pas tarder à ouvrir ses vannes, que démarrait le Rallye du Condroz. Pour Raphaël Auquier, les trois premières spéciales allaient être difficiles: "Nous avons eu le tort de nous élancer en pneus mixtes non-retaillés et avec des suspensions insuffisamment assouplies. Résultat: notre Mitsubishi n'était pas très efficace et surtout trop réactive. Dans les courbes rapides, elle avait tendance à 'raquetter', ce qui n'est guère l'idéal pour mettre en confiance... Conséquence, nous avons effectué deux tête-à-queue, un tout-droit et perdu une minute sur le leader en Gr.N en trois spéciales seulement. Et ce retard, nous l'avons traîné comme un boulet durant tout le rallye."
 
Dès le retour à la première assistance, l'équipe Colsoul Rallysport effectuait les modifications demandées au niveau du set-up et l'équipage Mitsubishi pouvait hausser le rythme. "Ainsi, malgré une crevaison dans Marneffe à un peu moins de dix kilomètres de l'arrivée, nous avons fait jeu égal avec le leader de la catégorie tout en distançant aisément les suivants. J'étais beaucoup plus en confiance avec cette EvoX."

Dimanche, sur des routes désormais majoritairement sèches, Rapha réalisait un festival en signant pas moins de cinq meilleurs temps en Gr.N, portant son score personnel à huit meilleurs temps sur les quinze spéciales disputées: "Nous avons directement été dans le bon rythme, devançant souvent des pilotes classés devant nous. Durant deux jours, notre Mitsubishi Lancer EvoX a été d'une fiabilité remarquable. A l'arrivée, nous devançons notamment toutes les Mitsubishi engagées en Gr.A. Je pense aussi que nous avons démontré la compétitivité de l'EvoX en Gr.N. Mais quel dommage cette minute perdue dans les trois premières spéciales..."

Média

4 octobre 2009 : Séance de découverte écourtée pour Raphaël Auquier

"Très bien mais trop bref"

Haspengouw Raphaël AuquierLeader du Gr.N et excellent 5ème du classement général après les premières spéciales d'un Rally van Haspengouw accueilli ce dimanche matin par la pluie, Raphaël Auquier a dû jeter le gant prématurément. La séance d'essai grandeur nature de la Mitsubishi Lancer EvoX Gr.N fut donc écourtée, mais néanmoins positive au vu des performances chronométriques réalisées.

À l'occasion de son retour en Championnat de Belgique des Rallyes, Raphaël Auquier désirait avant tout reprendre ses marques et découvrir le comportement de la nouvelle Mitsubishi Lancer EvoX Gr.N issue des ateliers de Guy Colsoul. Lors des deux premières spéciales mises sur pied samedi soir à Brustem, le plus important était d'éviter toute erreur rédhibitoire. "Malgré notre prudence, nous avons effectué un petit tête-à-queue sur une portion fort délicate. Ce petit contretemps nous a coûté quelques secondes, mais nous avons eu la bonne surprise de constater que nous étions en tête du Gr.N et cinquièmes au classement général après ces spéciales. C'est dire si notre voiture était performante."

Dimanche matin, sur des routes encore bien grasses après la pluie tombée durant la nuit, Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier confirmaient leur mainmise sur le Gr.N en confortant leur avantage. La suite allait être cependant moins heureuse pour le Brainois: "Je voulais un peu m'habituer aux limites de la voiture et j'ai effectué un tête-à-queue à assez haute vitesse dans la quatrième spéciale. Sans rien toucher heureusement. Hélas, le moteur n'a pas voulu redémarrer directement. Et dans le chrono suivant, après quelques kilomètres, j'ai entendu un bruit inquiétant au niveau de la transmission. Afin de ne pas risquer de tout casser, je me suis arrêté."

Rally van Haspengouw Mitsubishi Lancer EvoX Groupe NMalgré cet abandon prématuré, Raphaël n'était pas trop déçu: "Non, hormis le fait que j'aurai aimé offrir à Guy Colsoul cette victoire en Gr.N, je ne suis pas déçu car j'ai été épaté par l'efficacité de la Lancer EvoX! Pourtant, nous n'en sommes qu'au début de sa découverte et j'espère bien pouvoir rapidement à nouveau apprécier ses qualités et trouver les réglages les plus adéquats en vue du Rallye du Condroz."

 

2 octobre 2009 : Raphaël Auquier de retour en Championnat de Belgique

"Retrouver le rythme"

Rally van Haspengouw test Mitsubishi Lancer EvoX Guy ColsoulQuinze mois se sont déjà écoulés depuis la dernière participation de Raphaël Auquier à une épreuve du Championnat de Belgique. Ce week-end, le pilote de Braine-l'Alleud sera au départ du Rally van Haspengouw sur une toute nouvelle Mitsubishi Lancer EvoX issue des ateliers de Guy Colsoul. Son premier objectif sera de retrouver le rythme du Championnat de Belgique et de préparer au mieux le rendez-vous du Rallye du Condroz.

C'est avec un moral neuf et encore en tête la victoire acquise au Rallye de la Haute Senne en juin que Raphaël Auquier s'élancera ce samedi à l'assaut des premières spéciales du Rally van Haspengouw, avant-dernière manche du Championnat de Belgique : "Je suis vraiment impatient de retrouver ce niveau de compétition. Je voulais absolument être au départ de ce rallye afin de retrouver mes marques et, surtout, de découvrir la nouvelle Mitsubishi Lancer EvoX. Lors d'un bref essai, j'ai pu me rendre compte que son comportement était totalement différent de l'Evo9 Gr.A dont nous disposions à Braine-le-Comte. Le Haspengouw, c'est un rallye où il faut être en confiance au niveau du freinage. Comme au Condroz. Même si son parcours n'est pas le plus compliqué, cette épreuve permet aussi de 'jouer' avec certains réglages en gardant une marge de sécurité, mais en conservant aussi à l'esprit que les changements d'adhérence peuvent être fréquents."

deco Haspengouw Raphaël AuquierRetrouvant à sa droite Laurent Dujacquier, qui le secondait déjà lors de sa saison en Ford Fiesta Sporting Trophy, le jeune Brainois ne se fixe pas d'objectifs précis en termes de résultats. "Actuellement, je ne suis d'ailleurs pas encore certain du groupe dans lequel j'évoluerai," poursuit Raphaël. "De toute façon, je ne manquerai pas de références. Si les WRC seront de toute façon intouchables, le peloton compte différentes Mitsubishi bien pilotées. Si je suis au départ en Gr.A, Stéphane Lhonnay sera une excellente référence. Et si je suis en Gr.N, ce sera alors Bob Colsoul, qui a toujours été très rapide sur ses terres."

Samedi 3 octobre, le Rally van Haspengouw débutera par deux spéciales tracées dans l'enceinte de la base militaire de Brustem. "C'est toujours délicat de débuter par ce genre de spéciale," enchaîne Raphaël. "Le revêtement est très abrasif et la crevaison guette. Je vais surtout essayer de ne pas trop perdre dans ces deux spéciales. Avec trois tours en show, le risque est toujours réel de vouloir en faire trop. Le plus important est d'être là le lendemain et de bien travailler avec l'équipe de Guy Colsoul pour prendre en main cette toute nouvelle Mitsubishi Lancer EvoX."

16 juin 2009 : Retour en fanfare de Raphaël Auquier

sponsors Raphaël Auquier B-short D'un goût à l'autre Victoire limpide au Rallye de la Haute Senne

Après une trop longue absence des spéciales, Raphaël Auquier avait porté son choix sur une épreuve qui lui tient à cœur pour effectuer son retour: le Rallye de la Haute Senne, disputé aux alentours de Braine-le-Comte. "Après une saison 2008 plus brève que prévu en raison de l'épuisement prématuré de notre budget, je cherchais des solutions pour recommencer cette année," explique le jeune Brainois. "La solution, je l'ai trouvée grâce à des partenaires locaux et grâce à Guy Colsoul, qui a pu nous faire d'excellentes conditions pour disposer d'une Mitsubishi Lancer Evo9 en configuration Gr.A 'belge', c'est-à-dire avec la bride de 34 mm, mais le reste de la mécanique conforme au Gr.N."

Victoire de Raphaël Auquier au B-short Rally

Face à des pilotes habitués à ce type de montures et de la trempe de Jean-Philippe Radoux et Olivier Collard, Raphaël s'élançait d'autant plus dans l'inconnu qu'il ouvrait la route. "Hormis 15 kilomètres de test la veille, je n'avais jamais encore piloté de 4x4 à moteur turbo. Au cours de la première boucle de trois spéciales, j'ai vraiment pu me concentrer sur ma course sans me soucier des chronos des autres. Cela m'a bien réussi puisque j'ai signé quasiment tous les meilleurs temps de la journée. Et dans des conditions très changeantes puisque nous avons monté les slicks pour la première boucle, les pneus pluie pour la suivante, les intermédiaires pour la troisième et puis à nouveau les slicks pour la dernière. J'espérais évidemment me battre pour la victoire, mais je ne m'attendais pas à m'imposer avec une telle avance."

C'est en effet avec 51 secondes d'avance sur Jean-Philippe Radoux et 1'34" de boni sur Olivier Collard que Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier remportaient le Rallye de la Haute Senne. Un résultat qui leur donne évidemment envie de poursuivre l'aventure avec la Mitsubishi Lancer Evo9 Gr.A de Colsoul Rallysport: "J'ai été vraiment étonné par les performances et le plaisir offerts par cette voiture. Dans les portions lentes, l'Evo9 est réellement très agile. Et dans les courbes rapides, elle se contrôle facilement avec juste un léger sous-virage qui annonce que l'on est aux limites d'adhérence. Et même à des vitesses assez élevées, maîtriser une glissade semble vraiment facile. J'ai aussi été agréablement surpris par l'endurance des freins, qui ont bien supporté mon pilotage au pied gauche sur ce parcours vraiment magnifique. Encore un grand merci à Guy Colsoul, qui semblait aussi heureux que mon copilote et moi à l'arrivée. J'espère évidemment pouvoir bientôt remettre le couvert. Notre but est d'essayer de retrouver cette année encore le Championnat de Belgique."

 

Haute Senne
 

 

Requal

Doyen Auto

Champion

Wanty

Auto news

Meubles BELOT

X Pneus Braine le Comte

X Pneus Braine le Comte

X Pneus Braine le Comte

X Pneus Braine le Comte

Site réalisé et administré par Comdesign - communication & design - Charles Blondel Comdesign